Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 mai 2014 1 05 /05 /mai /2014 12:38

Au rayon des sous-vêtements, il n'y a pas que les lots de 3 strings pour 5€ qui méritent un achat rationnel. Comme une bonne tenue commence par une bonne lingerie, voici quelques basiques qui pourraient révolutionner votre vie.

 

 

Le soutien-gorge fluo

 

Gwen Stefani a tout compris!

 

D'accord, la dentelle fluo n'a rien de basique, mais depuis que j'ai investi dans un soutard rose néon, je ne m'en sépare plus! Enfin, façon de parler. Son point fort est de pouvoir être affiché sans complexe sous les petits hauts. Un top quelque peu transparent? Mon soutien-gorge fluo. Un débardeur échancré? De nouveau, mon soutien-gorge fluo. Cette pièce a l'avantage de faire sexy - mais pas trop - et de sortir du cadre de la lingerie pour faire office d'accessoire mode.

 

 

 

Le soutien-gorge super basique

 

 

Ça, c'est le basique ultime des nichons. On le choisit:

  • blanc ou chair, parce qu'on a parfois besoin que son soutien-gorge soit le plus discret possible (mais en posséder également un noir n'a jamais tué personne).
  • sans coutures apparentes, parce qu'on ne veut pas voir son relief sous nos hauts moulants.
  • avec bretelles amovibles, pour porter avec élégance nos hauts strapless (on les enlève) et nos tank tops (on les croise dans le dos).

 

 

 

Le soutien-gorge adhésif

 

 

Comme ça, ça a autant l'air d'une arnaque que le rouge à lèvres "tenue 24h", mais je vous assure que c'est pratique, même quand on a un bonnet C ou D. La bête se colle sur la partie inférieure du sein, tout en maintenant ce dernier vers le haut. On applique les deux coques séparément, puis on les relie grâce à la petite attache pour un effet push-up.

 

C'est le "soutien-gorge" idéal quand on porte un dos nu ou un décoleté ultra plongeant (justement conseillé aux bonnets A et B). Dans ce dernier cas, on défait l'attache centrale si besoin.

 

 

 

La gaine

 

 

Parfois, je vois des modèles un peu flippants, qui vont du haut du ventre aux genoux, ambiance combinaison de plongée. Alors en plus d'être moche, ce n'est pas recommandé si on veut porter une mini robe super moulante et décolletée de partout (= le type de pièce qui me contraindrait motiverait à porter une gaine).

Par contre, si votre charmante "bouée" est le seul problème qui vous sépare de votre fuck-me-dress, je peux vous conseiller le string-gaine. Evidemment, ça ne vaut pas trois semaines de régime Dukan, mais on n'est pas non plus aux pays des fées. Alors comme tous les modèles ne se valent pas, on fait des essayages en magasin pour trouver celui qui a le plus d'effet sur nos bourrelets rondeurs. Bonus: le string-gaine est presque sexy. Presque.

 

 

 

Le slip sans coutures

 

 

La culotte apparente sous un vêtement moulant, c'est gravement anti-sexe, et toute femme sensée sait qu'il faut porter un string. Mais avez-vous déjà essayé un string sous une robe stretch et - paf! - découvert un méga bourrelet sur le haut de vos hanches? (J'espère que oui, je me sentirai moins seule.) Eh bien, c'est la faute de l'élastique du string. Du coup, si vous n'avez pas la témérité de sortir sans sous-vêtements, vous pouvez opter pour un slip sans coutures. Discrétion assurée et vos poignées d'amour vous remercient.

Partager cet article

Repost 0
Published by Clara
commenter cet article

commentaires

Les Caprices d'Iris 02/06/2014 23:18

Ton article est tout simplement génial ! Autant, je comprends que Jules n'aime pas la gaine, mais il est bien content lorsque sa Juliette porte une robe ultra moulante et est fier d'être aux bras d'une sirène. Je n'avais pas pensé aux sous vetements fluo, pas bête l'idée ! Merci !

Clara 03/06/2014 12:40

Merci à toi pour ton feedback très positif! :-) Bisous.

Présentation

  • : Ixelloise-Chic
  • Ixelloise-Chic
  • : Blog mode. Des conseils pertinents, un ton impertinent. Pas de photos de blogueuse maigrichone en escarpins sponsorisés à 300€, mais beaucoup de fun!
  • Contact

Profil

  • Clara
  • Je suis une Bruxelloise de 26 ans, conceptrice-rédactrice dans la publicité. Je trouve toujours une bonne excuse pour craquer chez H&M, passer des heures sur Internet, ou rentabiliser mes chaussures importables.
  • Je suis une Bruxelloise de 26 ans, conceptrice-rédactrice dans la publicité. Je trouve toujours une bonne excuse pour craquer chez H&M, passer des heures sur Internet, ou rentabiliser mes chaussures importables.

Rechercher

Archives